English

Concorso d'Eleganza Villa d'Este
Le samedi

L I V E
Bonnes adresses

Texte: Jacky FAVRE - Photos: Christelle SOMMEREISEN - Jacky FAVRE

Le samedi est le jour du concours à proprement parler. Nous y croisons donc le jury mais aussi un public de personnes invitées à découvrir ces merveilles. Il est important d'arriver tôt le matin pour profiter du lever de soleil et surtout de l'espace libre. Le matin sert d'exposition et l'après- midi a lieu le défilé devant le public et le jury qui remet aux vainqueurs les quelques trophés si convoités.

Dans l'ordre de leur arrivée, voici pour commencer la 365 GTB/4 Prototypo:

La 250 Europa Vignale est bien mieux exposée que lorsque je l'ai croisée la veille devant l'hôtel.

La Ferrari 212 Inter Pinin farina arrive également tôt, habillée de sa capote en toile.

La 250 GT Zagato vient se garer à côté de la Vignale, ce qui nous permet de comparer deux interprétations totalement différentes d'une base pourtant commune.

Arrive ensuite la 400 Superamerica

Une autre 250 GT vient compléter la Class F des 250 GT. Bien que les carrosseries uniques soit une part très importante du patrimoine Ferrari et même de l'histoire des carrossiers Italiens, une "classique" Chassis Court reste pour moi, une des plus belles 250. Celle-ci appartient à Jean-Pierre Slavic.

La 250 Europa vue par Pinin farina me plait beaucoup plus que la version Vignale. Le travail du bi-ton est plus subtil et l'ensemble plus élégant.

Non, un touriste ne s'est pas égaré dans la cour de la Villa d'Este, il s'agit d'une 212 Inter Pinin farina qui vient de pair avec la Cabriolet déjà là.

La voilà enfin à la lumière du jour: La 250 GT Spider California. Vraiment un gros coup de coeur.

Voici encore un modèle vu au garage la veille que je découvre enfin dehors: La 250 LM. Très prisée par le public déjà nombreux, je suis obligé d'attendre la dispersion de la foule pour l'immortaliser.

Que dire alors quand la 250 GTO de Charles Nearburg arrive... C'est l'émeute!

Beaucoup plus classique la 250 GT Lusso se fait plus discrète dans ce plateau.

Les carrosseries sont tellement lisses et brillantes que je m'amuse avec:

Tiens! Un membre du jury célèbre autant pour sa musique que pour son garage: Nick Mason, batteur des Pink Floyd

Voici l'ambiance qui règne dans ce petit coin de paradis. La foule n'était pas encore trop dense à ce moment là. Un orchestre tout juste audible accompagne la visite. Puis découvrez les prix convoités remis aux vainqueurs.

L'après-midi a donc lieu cette fameuse remise des prix devant le public et le jury. Un moment attendu par tous les photographes pour immortaliser chaque véhicule devant le lac de Côme. Malheureusement certaines personnes ne peuvent s'empêcher d'utiliser ce passage et viennent s'incruster sur les clichés.

Je n'en veux pas à Jean-Pierre Slavic qui, s'empressant d'aller chercher sa 250 GT SWB en oublie d'embrasser sa compagne...

La 250 GTO, suivie de la 250 LM stationneront quelques minutes à cet endroit ce qui me permettra de faire pas mal de points de vue différents.

Il est temps de remonter l'allée bondée pour se reposer après une longue journée...

Retrouvez les autres marques du samedi ici.

Retrouvez le premier jour ici.

Retrouvez le dernier jour ici.

Partagez vos impressions et vos commentaires sur Facebook

Retour à Exposition

Contact
Charte
Plan du site