English

XIXème Sport & Collection
Les Ferrari

L I V E
Bonnes adresses

Texte: Jacky FAVRE - Photos: Christelle SOMMEREISEN - Jacky FAVRE

La Grande Messe annuelle Ferrari en France est incontestablement Sport & Collection sur le circuit du Val-De-Vienne au Vigeant. Cette 19ème édition n'a pas manquée de nous surprendre par son plateau. Car si les 500 Ferrari annoncées sont plus ou moins présentes, la richesse et la diversité ne cessent de s'élargir grâce notamment au travail fourni par l'association et son président Jean-Pierre Doury. Car pour préparer ces quatres jours de bonheur et de partage automobile c'est une année complète de travail pour les bénévoles. Et ne l'oublions pas car nous sommes tous concernés de près ou de loin, cet évènement est à but caritatif. Tous les bénéfices vont à la recherche contre le cancer.

J'ai cette année encore fais plusieurs milliers de photos, mais je ne vais pas vous les montrer toutes car ce ne serait pas intéressant. J'ai donc fait une sélection de 200 photos (pour cette section Ferrari) afin de vous présenter au mieux le panel de véhicules présents. Cela ne représente évidemment pas une photo par voiture, mais je préfère détailler certaines perles plutôt que de publier cinquante 458 Italia Rosso Corsa.

Commençons donc par les anciennes. Elles n'attirent pas les foules comme une Enzo, mais les passionnés de la Marque ne manquerons pas de s'arrêter. La première est la Ferrari 195 Inter coupé Ghia #0089S de 1951. La seconde, habituée de l'évènement est une Ferrari 212 Export spyder Motto #0094E également de 1951.

Magnifiquement restaurée, voici la Ferrari 340MM Scaglietti spyder #0294AM de 1953. Elle a la particularité de ne pas ressembler aux autres 340MM. Elle est carrossée dans le style d'une 750 Monza.

Voici d'ailleurs une 750 Monza (#0568M) qui a été l'une des grosses surprises de cet évènement. Pour la petite histoire, cette voiture a été vendue par le collectionneur Carlos Monteverde à un Américain. C'est grâce à Jean-Pierre Doury que nous avons eu le plaisir de voir cette voiture avant qu'elle ne parte pour les Etats-Unis, où probablement, elle subira une restauration.

Bien que les modèles ne soient pas les mêmes chaque année, les voitures vertes de David Piper font le déplacement. C'est toujours agréable de revoir ce pilote de légende au volant de ces bolides et de pouvoir discuter avec après la session. Parce que cet évènement se veut Ferrari, il a avoué cette année ne plus vouloir amener de véhicules d'autres marques. Nous avions donc cette année la 330 P2 de 195 (#0836) qui a malheureusement eu une faiblesse au niveau du joint de culasse.

Autre habitué des lieux, même s'il reste invisible: Brandon Wang et sa California.

Pendant ce temps, une 250 GT SWB se dégourdit sur la piste.

Une 250 GTE reste elle au paddock.

Si la 750 Monza a été une très belle surprise, le line-up de quatre 250 LM était juste incroyable. A noter la présence exceptionnelle de celle du regretté Pierre Bardinon, venue de la collection du Mas du Clos.

Les 275 GTB/4 sont toujours présentes en nombre. Ainsi que les 275 GTS.

Passons aux Ferrari V8 en commençant par la 308 GTB

La 308 dessinée par Bertone est ici dans sa version course: la Ferrai 308 GT4/LM de 1974 (#08020).

La 348 en aurait-elle peur?

La 355 et sa ligne qui ne vieillit pas...

La 360 est un modèle qui commence a devenir abordable en occasion et permet ainsi aux passionnés de devenir propriétaire sans se ruiner. En tout cas pour la version de base. Pour les Challenge ou Challenge Stradale, Ferrari s'adresse aux pilotes. Et j'ai d'ailleurs eu le plaisir de loger au même endroit que plusieurs d'entre eux. C'est pourquoi je me suis permis de m'attarder un peu sur leur passage en piste.

La F430, sous toutes ses versions est aussi un modèle très répandu. Il y en a pour tous les goûts.

Idem pour la 458 que nous connaissons bien depuis sa sortie.

Après les V8, voici les V6 Dino, dont une 206 GT Compétition

Retour aux V12 avec ces Daytona, dont une plexi qui m'a emmené faire quelques tours de piste: Magique.

On passe directement à la Testarossa dont une rare bleue.

Encore une perle rare: Une Testarossa spider. Carrossée par Lorenz & Rankl, elle est du plus bel effet. C'est la première fois que j'en voyais une.

Des 550 Maranello c'est courant, mais une verte interieur bi-ton vert/tan, un peu moins.

La 599 n'a pas encore été remplacée par la F12 cette année. Il n'en sera pas de même l'an prochain je pense.

Sport & Collection me permet chaque année d'avoir ma dose de F40. Je ne me lasserai jamais de cette voiture, notamment dans sa version LM!

Une Formule 1 était présente en exposition alors que les 333Sp tournent en piste pour le plus grand plaisir du public.

Pour terminer, une petite série de photos de groupe.

Le rendez-vous pour la 20ème édition est déjà pris. Et il s'agira pour ma part de la 10ème participation consécutive. Je fais confiance à l'organisation pour nous préparer un grand évènement!

Partagez vos impressions et vos commentaires sur Facebook

Retour à Rassemblement

Contact
Charte
Plan du site