English

Salon de l'Automobile de Genève 2016

L I V E
Bonnes adresses

Texte: Jacky FAVRE - Photos: Christelle SOMMEREISEN - Jacky FAVRE

Le salon de Genève, toujours très attendu car il est le symbole des voitures de sport et de rêve les plus prisées de la planète. Cette édition n'a pas failli à sa réputation, mais la proportion de nano-constructeurs et de préparateurs en tout genre me rebute de plus en plus.

Avant de présenter les modèles Ferrari, je vais commencer par vous donner mon ressenti global. Ferrari, Lamborghini, Porsche, Maserati, Lotus, Aston Martin... toutes ces marques sont venues avec de nouveaux modèles, satisfaisant les amateurs de tout horizon. Il n'empêche que je suis déçu de notre visite, certes réalisée uniquement sur la première journée presse. Déjà, cette année Forza Passione n'a pas été accrédité, mais nous nous sommes vu délivrer un laissez-passer. Certains constructeurs n'hésitent pas à nous reléguer au second rang simplement à cause de cela. Ensuite, alors que quasiment tous les modèles ont été dévoilés les jours ou semaines précédentes sur internet, les modèles sont restés cachés jusqu'à la conférence de presse. C'est le cas de Ferrari pour la GTC4Lusso, qui nous a carrément refusé l'accès au stand jusqu'à 10h30, soit 3 h après l'ouverture des portes de Palexpo. La conséquence en est que nous ne pouvons travailler dès le début, lorsqu'il y a moins de monde. La qualité des photos s'en ressent gravement car nous n'avons pas le temps de faire les réglages optimaux. C'est très frustrant.

Voici donc la GTC4Lusso telle que nous pouvions la voir jusqu'à la conférence de presse qui a démarré en retard vers 11h45. Je rappelle que la voiture a été présentée en février à la presse.

En attendant je photographie les modèles visibles, puis à l'ouverture du stand je fais les autres angles et intérieurs des voitures. Ici une 488 GTB bi-ton avec pack carbone.

La California T inaugure un nouveau package Handling Speciale qui permet un caractère plus sportif en fonction du choix du pilote grâce au Manettino. Elle n'en devient pas l'équivalent d'une 458 Speciale comparée à une 458 Italia, mais devient plus sportive que GT.

La F12 Berlinetta vit peut-être son dernier salon de Genève. La TdF étant déja présentée, mais absente à Genève, ses jours sont comptés.

Dans l'atelier de personnalisation Tailor Made, nous retrouvons une seconde California T, équipée également du Handling Speciale, dans une livrée historique rappelant la 250 GT Berlinetta SWB s/n 2335GT.

Sur le stand se trouve une Formule 1 SF15-T aux couleurs 2016.

Le Ferrari Store présente ses plus beaux produits.

Et dans l'atelier Tailor Made, vous trouverez le nécessaire pour configurer la Ferrari de vos rêves.

La conférence de presse démarre. C'est Enrico Galliera, responsable marketing de Ferrari qui s'en charge. Le monde présent à ce moment là est toujours impressionnant.

La nouvelle GTC4Lusso est dévoilée. La remplaçante de la FF se veut toujours être un shooting break. Ses quatres roues motrices deviennent également directrices pour améliorer ses performances mais aussi la sécurité sur chaussée à l'adhérence dégradée. La face avant est moins pataude que la FF, c'est une bonne chose. La ligne est dynamique malgré son empattement de 2 990mm. L'arrière voit le retour des quatres feux ronds, mais leur intégration me choque un peu, il faudra sans doute un peu de temps pour s'habituer.

Deux exemplaires sont présentés, après le gris Fer c'est un blanc Italie que voici. Le toit panoramique apporte un plaisir intérieur et un style extérieur remarquables.

Mais c'est à l'intérieur que le nom Lusso prend tout son sens. En effet, ici pas de carbone à profusion, mais du cuir et des inserts en alu. L'immense écran tactile, doublé d'un second côté passager permet grâce au Apple Carplay de naviguer comme sur son smartphone. Le passager peut gérer l'audio ou simplement apprécier les réglages et les performances de la voiture. Relativement inutile, mais tellement luxueux!

Je fais toujours un tour dans le hall 7, dédié aux professionnels, et cette année c'est une 458 Challenge que je trouve sur le stand Amstutz Produkte. Je suis content de la voir dans sa version de présentation.

La suite de la visite ici.

Partagez vos impressions et vos commentaires sur Facebook

Retour Salons Automobiles

Contact
Charte
Plan du site