English

Peugeot 207 CC

L I V E
Bonnes adresses

Texte: Jacky FAVRE - Photos: Christelle SOMMEREISEN - Jacky FAVRE

La passion pour l'automobile ne se résume pas qu'aux prestigieuses Marques. Heureusement et pour plusieurs raisons: La première est qu'en France nous n'avons plus de marque dans cette catégorie (Bugatti est en France mais sous contrôle VAG) et ensuite car notre industrie automobile emploie une part non négligeable de travailleurs. Nos constructeurs sont capables de nous faire des voitures plaisir. Celle que je vous présente aujourd'hui en est, je pense, un bon exemple. La Peugeot 207cc, Coupé-Cabriolet, est sortie au printemps 2007 pour succéder à la 206cc, première citadine au monde à avoir un toit rigide rétractable. Si aujourd'hui la majorité des cabriolets le sont avec un toit rigide, la catégorie des citadines n'en compte que très peu. Bien qu'il s'agisse ici d'un modèle 2007, la 207cc est toujours au catalogue de Peugeot mais est restylée depuis l'été 2009.

Notre 207cc du jour est une version Féline, équipée d'un moteur 1,6l essence VTI de 120ch. Cela peut paraître peu pour une voiture qui accuse les 1350 kilos à vide, mais le système de levée variable des soupapes permet d'avoir de bonnes reprises dès 2 000Trs/mn et ce jusqu'à plus de 6 000. La vitesse maxi donnée par le constructeur est de 192Km/h, nous avons atteint, en Allemagne, les 200km/h au compteur (en position toit fermé). La couleur Bleu Neysha est métallisée, légèrement nacrée avec des reflets tirant sur le vert, qui se marie très bien avec un intérieur cuir Oran.

L'intérieur propose 4 places, mais les deux à l'arrière seront réservées à des trajets courts, en position ouverte s'il s'agit d'adultes. Elles sont le plus souvent condamnées par un filet anti-remous qui permet aux occupants avant de ne pas subir les perturbations de l'air dues à la vitesse.

Le cuir, les inserts alu et les jantes Hockenheim 17" relèvent le côté sportif de la voiture.

Mais la performance n'est pas (forcément) le but de cette voiture. A son volant l'envie de cruiser est plus forte.

L'ouverture du toit se fait en une vingtaine de secondes. Je n'ai pas cherché à avoir une valeur précise, cela se passe suffisament vite. La manoeuvre peut se faire jusqu'à 10km/h, mais pour avoir essayé, ce n'est pas intéressant. Un feu rouge est plus propice à cela.

Le mariage du beige et du bleu est pour moi le plus beau sur cette voiture, dommage que cette configuration ne soit plus disponible au catalogue aujourd'hui.

Une fois de plus une Peugeot s'insère parmi les supercars, mais mon attachement à cette marque et le coup de coeur pour cette voiture était une belle occasion de profiter du rare soleil qui nous a été donné en ce mois d'août.

Partagez vos impressions et vos commentaires sur Facebook

Retour Shooting

Contact
Charte
Plan du site